Comment je peux financer des formations pour mes bénévoles (entraineurs par exemple) ?

0
DavidPataiteDavidPataite Membre
juin 2018 modifié dans Financement

Petit club qui cherche à professionnaliser ses équipes encadrantes.

Meilleures réponses

  • 1
    juin 2018 modifié Réponse ✓

    Bonjour David,

    Déjà bravo à vous. Vous entamez une démarche de gestion prévisionnelle de vos emplois à travers des actions de formation de vos encadrants bénévoles.
    Il existe plusieurs dispositifs que vous pouvez mobiliser. Sans ambition d'exhaustivité, nous allons tenter un petit inventaire "à la Prévert".

    Pour les bénévoles, vous pouvez mobiliser :

    • Votre District, Ligue et Fédération, si vous êtes affilié FFF. La formation figure certainement parmi les actions de son Projet Sportif Territorial (souvent pour des formations techniques et pédagogiques comme l'arbitrage ou l'enseignement) ;
    • Le CRIB (Centre de Ressources et d'Information des Bénévoles), souvent porté entre autre par le CDOS de votre département) ;
    • Les collectivités territoriales qui, selon les territoires, engagent des actions d'accompagnement à la structuration des bénévoles des associations (Maisons des sports, Maisons des associations, Services de la vie associative, etc.) ;
    • L'association locale Profession Sport et Loisirs (spécialisée dans l'emploi associatif, notamment sportif), susceptible aussi de porter le CRIB ;

    Enfin, uniquement à titre accessoire, car cela concerne les salariés, votre OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) est susceptible de vous accompagner dans le renforcement des compétences des membres de votre équipe encadrante : http://www.uniformation.fr dans votre branche d'activité avec des services comme le Zoom RH ou le CEP.

    J'espère que ce premier éclairage vous permettra de continuer à former vos encadrants dans les différents domaines de vos activités.

  • 0
    Réponse ✓

    Bonjour David,
    en complément, et pour élargir votre palette de solutions, même si cela va de soit, rappelons
    - que vous pouvez anticiper vos besoins de formation et en inclure le coût dans votre demande de subvention à certains de vos partenaires publics ou à statut de fondation

    • et concernant les OPCA, la loi du 24 novembre 2009 relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vi a étendu l'accès à la prise en charge fi. de formation professionnelle (jusque-là pour les salariés) aux bénévoles de vos associations. Et s'il arrivait qu'un OPCA freine un eu, rappeler lui aimablement que c'est la loi française O).
    • et aussi voir si entre assos vous pouvez mutualiser vos compétences et vous rendre des services en échanges non monétarisés.
      Bien à vous,
      Pascal Loviconi, Accointance
  • 0
    Réponse ✓

    En complément de ces réponses n'oubliez pas les circuits traditionnels du sport : demande de subvention via le CNDS (mais les critères évoluent en permanence) et les subventions aux collectivités. Mais cela dépend des choix que vous faites dans vos demandes car les sommes finales ne sont pas élastiques. Dans le même ordre d'idée on peut recourir à des partenariats ciblés (un don une formation) et du crowdfunding. Dans tous les cas ce n'est pas simple et demande de l'énergie et du temps.

    Pour contourner ces difficultés il m'est arrivé d'organiser des fêtes (ventes de boissons et divers...), des tombolas, des bourses d'échanges... Cela permet de passer un bon moment, çà mobilise les équipes et à la fin de la manifestations on sait ce qu'on peut faire. Pour des sommes raisonnables c'est que j'ai trouvé de mieux

  • 0

    Bonjour David,

    Le mécanisme du compte engagement citoyen (CEC) permet à un bénévole d'obtenir 20 heures de crédit formation tous les ans. Je vous invite à consulter https://www.associations.gouv.fr/cec.html ou encore https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34030 pour plus de précisions sur le CEC.
    J'étudie le mécanisme dans le but de le mettre en oeuvre au sein de mon association sportive, en particulier pour les entraîneurs/éducateurs, mais je suis encore loin de maîtriser le sujet.
    Bien à vous

Réponses

  • 0
    DamienBUGNOTDamienBUGNOT Nouveau membre, Membre

    Bonjour François, les entraineurs et éducateurs qui interviennent auprès des bénéficiaires ne sont pas éligibles au CEC sauf si ces derniers encadrent d'autres bénévoles.

  • 0
    DamienBUGNOTDamienBUGNOT Nouveau membre, Membre

    Je me posais aussi des questions sur le CEC (Compte d'Engagement Citoyen), je n'ai trouvé aucune information sur les modalités de justification des heures et des missions de bénévolat que le validateur CEC de l'association valide.
    Doit-on rédiger des conventions de bénévolat, des fiches de mission, des ordres de mission ? Aucun formalisme ne semble être imposé par la loi. Qui contrôle ? Sur quels critères d'appréciation ?

    Comment comptabiliser les heures de façon opérationnelle ? Encore une fois l'état ne propose aucun outil.

    Je sais qu'il existe Bénévalibre (https://benevalibre.org/site/) mais cet outil dispose de fonctionnalités simplifiées qui ne permettent pas l'intégration en comptabilité pour effectuer la valorisation du bénévolat en tant que contribution volontaire en nature. Il serait aussi intéressant cet outil puisse éditer directement les fiches du Passeport Bévévole (https://www.francebenevolat.org/actions-et-programmes/valorisation-de-l-experience-benevole/passeport-benevole) vu qu'elles contiennent sensiblement les mêmes informations.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.